Druides celtiques et brahmanes indiens

Une analyse de la spiritualité des Celtes et des druides à travers leurs rares écrits. Les auteurs interrogent leurs similitudes avec les brahmanes : hiérarchie sociale, fonction religieuse, attributs physiques et vestimentaires, entre autres.

Editeur: Almora
Parution: 12.05.2021
Format: 1 vol. (326 p.)

CHF 32.60

Loading...

Description

L’Occident se tourne vers l’Orient, l’Inde en particulier, pour y trouver une sagesse dont il croit manquer. Mais si nous avions dans nos racines celtiques le même fond commun de spiritualité ?

C’est ce que ce livre démontre brillamment en nous exposant les racines communes entre les druides celtes et les brahmanes de l’Inde et combien les spiritualités celtique et indienne sont proches.

Les Celtes en effet appartiennent à la grande famille des peuples indo- européens qui est à l’origine de diverses cultures d’Eurasie. C’est par cette appartenance que notre culture occidentale partage un héritage commun, très archaïque, avec une partie du monde oriental.

Les similitudes entre druides et brahmanes portent sur bien des aspects que le livre détaille : ils occupent la même hiérarchie sociale dans leur culture (complétée d’une hiérarchie interne au sein de leur propre classe), ils sont supranationaux, ils ont une fonction religieuse (mais pas uniquement, loin de là), ils ont préséance sur le roi, ils affectionnent les bois, sont associés à la couleur blanche, etc.

Ce livre nous permet de mieux comprendre la spiritualité des celtes et des druides, de découvrir leurs textes (ce qu’il en reste en tout cas) et de réaliser que les druides peuvent effectivement être qualifiés de « brahmanes de l’ancienne Europe ».

Mathieu Halford est ingénieur agronome. Chercheur indépendant, il s’intéresse de près à la religion antique des Celtes païens. Il est l’auteur de plusieurs articles sur ce thème ; et il a aussi écrit un ouvrage De la science ésotérique des druides aux sciences modernes : regard contemporain sur la spiritualité des Celtes, Éditions Academia, en 2017. Il a rencontré Bernard Sergent lors d’un colloque organisé en 2019 par la Société Belge d’Etude Celtique.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.