Métaphysicon : nous avons une âme, qui survit après notre mort

En répondant aux questions du journaliste Jean-Claude Bourret, le physicien s'appuie sur les mathématiques pour établir l'existence d'un monde métaphysique relié au monde physique. Il élabore un modèle dans lequel la mort n'est qu'une rupture de connexion entre le cerveau et la conscience, à laquelle l'âme survit.

Editeur: G. Trédaniel
Parution: 15.09.2020
Format: 1 vol. (255 p.)

CHF 32.30

Loading...

Description

Y a-t-il une vie après la mort ? Un paradis ? Un enfer ? Un purgatoire ?

Depuis toujours, l’humanité se pose ces questions existentielles, car elles donnent un sens à notre vie. Les croyants de toutes les religions… croient. C’est simple. Les incroyants… ne croient pas. C’est simple aussi. Mais quelle est la vérité ?

Après avoir révolutionné la cosmologie et l’astrophysique avec son modèle d’univers Janus, Jean-Pierre Petit ouvre une nouvelle porte conduisant à un autre espace-temps.

Oui, il existe bien un « couloir » qui relie le monde physique au monde de la métaphysique, encore inconnu il y a peu.

Dans ce modèle, la physique et la métaphysique fusionnent. Tout fait sens et s’unifie, du rêve à l’imaginaire, en passant par la mort, qui n’est rien d’autre que la rupture de la connexion entre notre cerveau et cet autre espace-temps, siège de la conscience. Oui, nous avons une âme qui reste vivante après notre mort !

Jean-Pierre Petit le démontre à travers son modèle, en répondant aux questions précises de Jean-Claude Bourret.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.